• Yeva et Julieta, âgées de seize et onze ans, scolarisées au lycée des Trois Sources et au collège Gérard Gaud à Bourg-lès-Valence, risquent de voir leur père expulsé du territoire.

    Venues d’Arménie, elles sont en France depuis huit ans avec leurs parents Alik et Lusine. Victimes de racket dans leur pays d’origine, avec des autorités incapables de les protéger, ils ont dû fuir. Julieta avait 3 ans lorsqu’elle est arrivée à Valence, autant dire qu’elle ne connaît que notre pays et sa langue, comme la majorité de ses camarades de classe. Comme sa soeœur, c’est une bonne élève qui ne cause aucun problème, à l’instar de leurs parents.

    Alik est sous le coup d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF). Un juge administratif doit se prononcer sur cette mesure le 4 décembre prochain. Si tel est le cas, il pourra être expulsé à tout moment.

    Nous ne pouvons pas accepter d’assister à la séparation programmée de ces filles et de leur père.

    Nous ne pouvons pas accepter de laisser pour seul choix à Yeva et Julieta de vivre sans leur père ou de le suivre dans un pays qu’elles ne connaissent pas, ou si peu.

    Nous ne pouvons pas accepter que notre pays rejette cette famille après ces huit années passées avec nous.

    Le conseil départemental, conformément aux valeurs de la FCPE et fier de les porter, est aux côtés des Arakelyan et des parents d’élèves du conseil local du collège Gérard Gaud qui les soutiennent dans leur demande légitime de rester en France. Nous organisons ensemble, ce vendredi 1er décembre de 16h à 17h, un rassemblement devant leur collège pour montrer au préfet de la Drôme, qui a tout pouvoir en ce domaine, que nous ne le laisserons pas donner cet ordre indigne sans réagir.

    Nous avons besoin de votre participation à ce rassemblement qui sortira ces pratiques de l’ombre dans lesquels certains voudraient les laisser. Seule une présence nombreuse permettra la diffusion de notre message à travers les médias et pourra empêcher cette expulsion. Merci de diffuser cet appel le plus largement possible.

    Aidez-les ! Aidons-nous !

    La FCPE de la Drôme

    Partager via Gmail

  • Contre la suppression des contrats aidés !

    Pour un vrai statut d’AESH (Accompagnants d’Elèves en Situation de Handicap) et d’AADE (Aide Administrative à la Direction d'Ecole)

    La fiche détaillée de l'appel du 8 Novembre prochain

     

    Partager via Gmail

  • La première réunion de l'année se tiendra le Lundi 16 Octobre à 20h30 à la salle polyvalente du collège, nous vous y attendons nombreux.  

    Partager via Gmail

  • Une solution en coprésidence a finalement été trouvée.

    Cette coprésidence sera assurée par Sylvain DESCHAMPS et par Sébastien JOFFRE.

    Partager via Gmail

  • A la suite à notre réunion de lundi, nous n'avons pas trouvé de président(e).

    Par conséquent, la seule option possible est la dissolution du Conseil local FCPE de Chabeuil.

    Avant d'en être réduit à cette extrémité, nous avons décidé de refaire un appel à tous les adhérents et de rappeler les enjeux et l'investissement de président(e) Pour information, nous étions une dizaine hier dont un nouvel adhérent (potentiel) et nous avons tous déclinés le poste de président(e).

    Très pratiquement, pas de président(e) signifie :

    - pas de représentant de parents FCPE au Conseil d'Administration

    - pas de possibilité de parents délégués au Conseil de classe

    - pas de parents FCPE aux différentes commission (educative, de discipline, d'hygiène et sécurité de cantine ....)

    - pas de réunion mensuelle de Direction avec M. Forot et ses équipes

    - pas de réunion d'échanges entre nous

    Sur le "travail" de président(e) :

    il (elle) devient l'interlocuteur désigné du collège, cela ne signifie qu'il fait tout. Il n'y a aucun moment où il ne peut pas déléguer le "travail", cependant, pour être honnête, il lui faut quand même "animer un peu le réseau" et avoir un peu de disponibilité au moins pour lire ces mails et faire le relais de l'information.

    Delphine et moi garderions nos postes de secrétaire et de trésorière. Nous avons déjà même trouvé notre prochaine trésorière.

    D'un point de vue financier, il n'y a aucun enjeu sur la présidence et les 500 € sur notre compte peuvent nous permettre de faire faire systématiquement les photocopies à AJC impression ou à la FCPE Valence.

    Pour la partie adhésion et préparation des listes adhérents, liste CA et parents délégués, il ne reste que le document profession de foi à finaliser.

    Pour la participation au CA, finalement l'année dernière il n'y a eu aucun CA sans aucun parent, pas toujours tous les postes mais toujours au moins 2 personnes.

    Nous avons également imaginé hier que pour partager le "travail", nous pourrions animer à tour de rôle les réunions du conseil (entre 6 et 8 sur l'année).

    De l'avis général de la réunion d'hier tout le monde était prêt à faire un peu en fonction de ces dispo.

    Nous sommes tous conscient que ce n'est facile pour personne de s'investir et d'avoir du temps mais ça fend le coeur de ne plus jouer notre rôle au sein de l'école.

    Les dates d'élections, mise sous pli etc sont déjà toutes planifiées par le collège. Je ne connais pas exactement le planning mais tout doit être bouclé dans une semaine maximum.

    Il nous faut donc absolument une réponse d'ici fin de semaine, sinon nous acterons "officiellement" de la dissolution auprès de M. Forot semaine prochaine.

    Partager via Gmail




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique